GO UP

  Entrevue express de Joan Roch   [Lire le portrait que nous lui avons consacré : Le Forrest Gump québécois]   Ce que tu aimerais changer au Québec si tu en avais la possibilité Le rigidité administrative ! Il n’y a pas vraiment de place à

Montréal à la sauce Zombie   Annulée cette année en raison du coronavirus, la Marche des zombies de Montréal devrait être de retour l’an prochain, si tout va bien.  Retour sur cet événement célébrant en fanfare (et en déguisements) la proverbiale fête d’Halloween

Trois questions à…   Annick Battisti,  Directrice du recrutement chez Momentum Technologies,  entreprise québécoise spécialisée dans le service-conseil en informatique     Le secteur tech québécois a-t-il beaucoup souffert de la crise du Covid-19 ?    Non, c’est même probablement celui qui s’en est le mieux sorti :  le développement

Trois questions à…   Nathalie Ferreras, avocate en droit des affaires et de l’immigration,  fondatrice du cabinet Jurisvision     Comment la crise sanitaire a-t-elle impacté les procédures d’immigration au Québec ?   Pour la plupart des permis de travail, les délais de traitement des demandes ont été

Maryse Fabien   Plus de 30 ans dans le monde des communications - marketing - vente.   Son début de carrière professionnelle a débuté dans la transformation numérique des agences de communications et rapidement devenue chef d'équipe passionnée!    Aujourd'hui, sa vision lui a permis de

Clothilde, tu es française d'origine, tu habites Montréal. Ca fait combien de temps que tu es arrivée au Québec ?    Je suis arrivée en 2011 avec mari et enfants.      Tu as créé ta compagnie de relocation. Ca veut dire quoi et ça

Activateur de potentiel humain Dominic gravite dans l’espace international depuis de nombreuses années. À titre de conférencier lors de différents colloques nationaux et internationaux, il encourage la persévérance et la réussite scolaire. Véritable vecteur de motivation à l’international, son approche humaniste et empathique,

Hymne à ma région   Cela fait maintenant 14 ans que je vis au Québec,  terre d’accueil temporaire au départ, qui est devenue ma terre de résidence permanente.    Je m’y suis enracinée, j’y ai fondé ma propre famille.    Avant de s’intégrer, ça prend pas mal